Oser rêver le bonheur

En observant en et autour de moi j’ai l’impression que personne ne s’autorise vraiment à « oser » croire en soi.

Oser croire en soi c’est reconnaître son potentiel et accepter ses rêves. C’est se demander « pourquoi pas? » , « Pourquoi pas moi? »

Oser croire en soi et en ses rêves semble être le summum de la transgression.

Au cours d’une formation sur la lecture rapide, notre groupe a pris conscience que depuis l’enfance, l’éducation nous a appris à NE PAS faire confiance dans le potentiel de notre esprit !

En effet, on nous enseigne à lire un mot après l’autre alors même que le cerveau est capable de balayer un texte en s’attachant aux groupes de mots et d’en restituer l’essentiel multipliant de manière exponentielle la vitesse de lecture !

Or, apprendre à un adulte les méthodes de lecture rapide n’est pas une mince affaire car il faut commencer par le déconditionner et lui faire prendre conscience en ses propres capacités….S’il faut procéder à un déconditionnement en ce qui concerne une activité aussi simple que la lecture, imaginez l’ampleur du travail pour l’aider à croire ….en son être profond !

Un premier pas en ce sens ? S’autoriser à rêver vraiment ! Ne vous contentez pas d’imaginer, imaginez les sensations physiques liées à votre rêve. C’est une manière de l’ancrer dans une certaine réalité .

J’ose croire que les productions de l’esprit ont un impact quelque part d’une manière ou d’une autre … Et peut être bien qu’un jour ou l’autre, chacun pourra recolter les fruits de ses rêves ….

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s