Maison de santé de Bellevue: le bilan

Je dois  avouer que ces 4 semaines d’hospitalisation en clinique psy ont été riches, et heureuses. J’y ai fait de belles rencontres, avec des personnes hospitalisées pour des raisons très diverses (bipolarité, dépression, dépendance à l’alcool et/ou aux drogues, anorexie, schizophrénie etc….).

Outre le fait que notre quotidien est totalement pris en charge par les équipes de la clinique (repas, ménage, distribution des traitements), que l’on bénéficie d’une écoute quotidienne auprès d’un psychiatre référent, que des activités sont organisées presque chaque jour de la semaine pour les patients, le grand avantage que j’y ai trouvé: c’est que l’on a toujours une personne à qui parler si on le souhaite. 

Autant l’on peut s’isoler dans sa chambre pour profiter de moments de calme et de solitude, autant au moindre coup de blues, coup de mou, il suffit de faire quelques pas et l’on trouvera toujours un groupe de personnes (souvent aussi abîmées que nous!) qui a envie de discuter et de rire.

J’ai ainsi pu profiter d’une excellente dynamique. A chaque « coup de mou », il suffisait que je sorte et je trouvais des personnes sympathiques avec qui partager et passer outre la mélancolie qui me tenaillait.

Ce fut une très belle expérience et je m’y suis sentie vraiment mieux, et épanouie.

Il a fallu retourner à mon quotidien cependant, car c’est bien dans celui-là que se jouent les véritables noeuds de notre existence  !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s