Perdue

Aujourd’hui, j’essaie de me battre, de remonter la pente. Je suis si seule. 

La journée ensoleillée, première depuis des mois, a aidé. Les odeurs, les couleurs: la nature renait après ce long hiver. Elle meurt mais renait chaque fois, chaque année. Pourquoi ma mort serait elle différente? La mort n’est qu’un passage, une issue parmi d’autres. J’avais lu un livre magnifique sur la mort: l’auteur essayait de montrer que le suicide n’est pas forcément l’acte triste que l’on imagine. On peut penser une mort choisie, preuve ultime de notre libre arbitre face à Dieu et de notre liberté individuelle face à la société.

Pour tenir bon, j’ai commencé par faire du tri dans mes papiers, j’ai fait le ménage, un peu de cuisine, me suis arrangée, j’ai rappelée ma psy pour un rendez vous en urgence.

J’essaie d’étudier mais je bloque, je n’arrive pas à faire face.

C’est la fin de soirée, il va falloir tenir mais je sens mes angoisses remonter. Il y a un cours de méditation dans 1h, y aller me ferait du bien. J’ai « la flemme » pourtant. La flemme pour tout. Ma flamme, elle, je la cherche. J’ai perdu confiance en moi. Je n’ai plus aucune confiance. C’est comme si toute contrariété, tout événement, phrase, mot qui ne serait pas destiné à me faire du bien avec amour, allait me heurter, me blesser. Je suis sans défense.Comme si aucune ressource n’était en moi pour me permettre de faire face au monde extérieur, monde généralement indifférent, parfois agressif.

Je n’ai qu’une envie, c’est de trouver des « amis » de coeur : des êtres qui m’aiment et me reconnaissent pour ce que je suis. Des êtres pour qui compter. Qui donneraient un sens à ma vie.

 

2 commentaires

  1. Votre désespoir a sûrement des racines très profondes, probablement enfuies dans l’enfance.
    Je suppose que vous en parlez avec votre psy, avez vous pu trouver une piste ?
    Votre capacité d’analyse, ainsi que votre lucidité sur votre état sont grandes et il ne s’agit sûrement pas de la folie, juste d’un mal-être très profond qui peut être guéri

    J'aime

    • merci pour votre sollicitude et votre attention. J’ai vu plusieurs psy, mais ca n’a jamais enlevé ma « souffrance ».
      J’ai un peu de mal à croire à une guérison à vrai dire….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s